Un week-end dans la Rome Antique

Voici quelques temps que je souhaitais écrire et créer mon blog. Je commence cette folle aventure avec un superbe week-end à Rome…

Voilà maintenant plus d’un an que je suis partie à Rome pour un long week-end. Je suis tombée amoureuse de cette ville et ai déjà hâte d’y retourner !

Pourquoi Rome ?

Rome pour son histoire, Rome pour sa gastronomie, Rome pour sa Dolce Vita, Rome pour son architecture baroque et ses fontaines !

 

 

12 février 2016 – 18h35 – Aéroport de Nice Côte d’Azur

Etienne Daho dans les écouteurs et me voilà partie.

 

Le petit appartement loué sur Airbnb nous offrait le confort nécessaire à notre court séjour. Le critère le plus important : la localisation. 5 minutes nous séparaient du fameux Colisée, le top !

Il était important pour nous de faire nos visites à pieds et bénéficier d’un budget plus conséquent pour manger dehors, effectuer des visites payantes et évidemment acheter quelques souvenirs kitch.

 

21h, nous arrivons à la gare, entre deux gouttelettes de pluie, posons nos valises et allons faire un tour des environs. Et c’est là qu’à la nuit tombée, le vertige nous prends : face à nous l’histoire à portée de main. Cette découverte annonçait un week-end inoubliable dans la capitale italienne.

 

13 février 2016 – Premier jour

La pluie a laissé place au soleil et un temps radieux nous accompagne pour ce premier jour de visite.

Petit déjeuner sur la charmante Piazza della Madonna dei Monti : thé vert, café, viennoiseries.

Pour une première à Rome, nous souhaitions commencer notre séjour par la visite de du Colisée. Arrivée Via degli Annibaldi. L’horizon nous dévoilait une partie de cet amphithéâtre majestueux. Nous nous sommes empressés de traverser cette rue, et, sur un petit pont, nous nous sommes arrêtés pour immortaliser ce moment magique avec quelques clichés.

L’air était frais, les rues déjà pleines de touristes de toutes nationalités, les vespas filaient comme des guêpes, les indiens vendaient à chaque coin de rues leurs « Selfie Stick » au milieu des poussepousses à la bande son folklorique. Je n’avais d’yeux que pour il Colosseo… Malheureusement, un samedi ensoleillé à Rome, beaucoup d’autres personnes ont eu cette bonne idée que de le visiter dès l’ouverture. Face à une file d’attente de plus 1h30, nous avons décidé de décaler cette visite à lundi matin. Il est conseillé d’y être en avance ou d’acheter vos entrées en ligne pour vous éviter de faire la queue.

Nous continuons notre chemin en direction de la Piazza Venezia. La Via dei Fori Imperiali s’étendait devant nous. Les touristes s’y baladent, s’y arrêtent, traversent l’avenue en calèche, longeant les Forums Impériaux au milieu des romains joyeux qui jouaient de la guitare.

Il est très agréable de se balader marchant sur les pavés et ayant à contempler les forums de Trajan, Romain et de César.

Nous arrivons sur la Piazza Venezia et ici se dresse le Vittoriano, le monument à Victor-Emmanuel II.

Extérieurement, le monument est très impressionnant, une architecture italienne avec fontaines, statues, colonnes. A l’intérieur, se trouve le Musée Central du Risorgimento. Après y avoir fait un tour, nous sommes repartis pour le reste des visites en contournant la Basilica di Santa Maria in Ara coeli.

Quelques centaines de mètres plus loin, se dresse devant nous il Teatro di Marcello. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges de ce théâtre en pierres, le plus ancien de Rome.

 

Arrivée alla Piazza della Rotonda, la place donnant sur le fameux Panthéon.

Elle grouillait de touristes, nous avons dû nous faire petits pour accéder à la fontaine qui nous donnait un bel angle de vue pour observer l’extérieur du monument.

L’entrée du Panthéon est libre, allez découvrir l’intérieur somptueux de cette église : sa coupole ouverte, sa colonnade, son architecture unique.

Comment visiter Rome sans jeter sa pièce dans la Fontaine de Trevi ? La Dolce Vità à l’état pur. Cette fois-ci encore, la Piazza di Trevi était noire de monde. Les touristes venaient l’observer, manger une glace, prendre des selfies, jeter une pièce et faire un vœu. Il est étonnant de voir une fontaine si grandiose par sa taille, par sa prestance sur une place si petite.

14 février 2016 – Deuxième jour

Réveil pluvieux, mais pas de quoi nous refroidir dans nos projets de la journée. Prochain arrêt de métro : San Pietro !

 

Nous sommes arrivés à la Cité du Vatican, sous des trombes d’eau, et là devant nous, la magnificience, somptueuse, fière, la Basilica di San Pietro. L’accès à la Basilique est gratuit. Nous avons pu y contempler une architecture grandiose d’une beauté sans nom.

Afin de prendre un peu de hauteur et de faire une petite séance de sport (ce n’est pas comme si nous avions marché 25km la veille), nous avons grimpé les 550 marches pour accéder à la coupole de la Basilique. En haut un paysage à 360° qui mérite le détour…

Poursuite de notre promenade en direction du Castel Sant’Angelo et du parc qui borde ce château.

En deuxième partie de journée, nous nous sommes rendus à la Pyramide Caius Cestius. Pour s’y rendre, il faut sortir du centre historique. Ici, la vie est plus moderne et comporte moins de charme que les visites que nous avions faites depuis le début du séjour.

Retour dans le centre-ville et pour terminer cette belle journée, nous nous sommes posés pour boire un verre en terrasse sur la Piazza Navona. Le soleil se couchait lentement, une douce lumière, des reflets rosés et une ambiance chaleureuse se reflétaient sur la Fontaine des Quatre Fleuves ainsi que sur l’Eglise Sant’Agnes in Agone.

15 février 2016 – Troisième jour

A l’aube, nous avons repris le chemin du Colisée pour enfin visiter ce monument. Le soleil était au rendez-vous. Ce fut une fois de plus d’une beauté épatante…

Enfin, avant de retourner à l’aéroport, nous avons déjeuné Piazza di Spagna face à l’obélisque et l’église de la Trinité-des Monts qui surplombe la belle Fontana della Barcaccia. Nous aurons attendu le dernier moment pour enfin déguster la pasta à l’italienne !

 

BONNES ADRESSES :

Ciacco&Bacco – Via dei Ramni, 28

Epicerie fine, planche de charcuterie et

fromages italiens, produits frais et de qualité

Pizzeria Sapori e Delizie – Via Giovanni Lanza, 102

Ink Factory – Via Gallia, 19

Tatoueur

4 Commentaires

  1. 7 décembre 2017 / 16 h 43 min

    J’ai adoré Rome, j’y étais allée en voyage scolaire. C’est juste magnifique

  2. Marine
    26 mai 2017 / 15 h 38 min

    Encore de nouveaux posts, j’adore ! 😍

  3. Aurélie
    29 avril 2017 / 22 h 33 min

    Un bel article qui donne envie de faire sa valise et de partir visiter Rome à son tour !
    Hâte de lire de nouveaux post 😍

  4. Aletti
    29 avril 2017 / 22 h 29 min

    Très bel article ça donne envie d’y aller!!!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *